Partager

XIXè siècle : les prémices du cimetière animal

17/05

Appréciée pour sa richesse culturelle et historique, Asnières-sur-Seine est une destination touristique prisée qui regorge de lieux insolites et orignaux.
Le Cimetière des Chiens se place donc comme l’une des curiosités les plus célèbres de la ville. Classé à l’inventaire des monuments naturels et des sites en 1987, c’est en 1899 que ce lieu de sépulture vit le jour.
Né de l’imaginaire du publiciste Georges Harmois et de la directrice du journal féministe La Fronde, c’est avec le lancement de la Société française anonyme du cimetière pour chiens et chats que le projet d’un sanctuaire pour animaux s’est concrétisé.
Installé sur l’ancienne l’île des Ravageurs, le cimetière abrite non seulement des chiens, des chats et oiseaux plus ou moins célèbres mais aussi des chevaux et des lions, inhumés dans des caveaux parfois monumentaux.
Le cimetière tient sa réputation du fait qu’il ait été le premier créé dans le monde. Une grande première donc, à découvrir à Asnières.