Partager

Le bistrot d’Asnières, une adresse à retenir

06/09

Les bistrots parisiens sont bien connus et font même partie d’un certain patrimoine français ! D’origine populaire, les bistrots sont aujourd’hui détournés et ne servent plus uniquement des boissons, ils offrent aussi des cartes de plats variés issus de la cuisine française traditionnelle.

 

L’Histoire de l’apparition des bistrots est assez floue, par exemple, on ne sait pas exactement dire d’où vient le nom. Certains estiment que le mot vient du dialecte poitevin importé à Paris au 19ème siècle, où « bistraud » évoque un domestique. Par la suite, le mot est utilisé pour parler du domestique du marchand de vin et finit par désigner le marchand de vin lui même. Un bistrot serait donc un endroit où on sert du vin.

A l’origine, les bistrots étaient ouverts à proximité des usines de la Révolution Industrielle, les bistrots ont donc une symbolique populaire et chaleureuse. C’est cette convivialité qui a attiré de grands chefs français à quitter quelques jours leurs restaurants luxueux pour faire de la « bistronomie », contraction de bistrot et de gastronomie.

 

A Asnières, un bistrot des temps modernes a ouvert il y a maintenant un an, proposant une salle de quarante couverts et une terrasse en comptant vingt pour les beaux jours. Le Bistrot d’Asnières est un lieu convivial où il est agréable de déguster une cuisine traditionnelle typique des bistrots. Loin de la bistronomie, la qualité n’est pourtant pas sacrifiée : produits frais et cuisine simple, les plats changent régulièrement et la carte des vins symbolique est soigneusement dressée pour les amateurs. Une bonne adresse de quartier à conserver !